Auteur : Morand Nicole
Email :
arnaud-morand@hotmail.fr
Date de publication : 10/05/10 - 18:14

A l'occasion de la journée de la femme, le Centre d'information Europe Direct de l'Allier
a proposé une exposition intitulée
"Ensemble sur les chemins de l'égalité"

8_MARS_2010

Quelques membres du GFDA de Limagne Bourbonnaise
ont assisté à l'inauguration de l'exposition dans les locaux du Conseil Général.
Cette exposition retrace les parcours de femmes depuis la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791
,
jusqu'à la campagne nationale contre les violences lancée par l'Etat en 2007.

Ce parcours survole  :
- la place des femmes en entreprise
.
"La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour ou à un poste important, on désignerait une femme incompétente" (Françoise Giroud).
- Accès des femmes en politique
(en Europe 24% des parlementaires sont des femmes).
- La place des femmes dans la société
(avancées révélatrices d’inégalités qui sont rappelées tout les ans le 8 mars).
- Les chemins de la liberté passent par l’éducation (1924 les Bac masculins et féminins sont équivalents).

- Les femmes et le travail
Jeanne Barret, botaniste en 1766
Marie Curie, prix Nobel de physique en 1903
Daniele Decure, pilote de ligne en 1967
Les femmes en représentent que 30% des créatrices d’entreprises.
- Egalité… Inégalités
En Europe un homme gagne 15 euros, une femme en France 11.60 euros
- A travail égal, salaire égal : revendications des femmes au XIXème
- les droits et la dignité de la personne.
*La loi NEUWIRTZ en 1967 légalise la contraception -  Remboursement de la pilule et du stérilet en 1974.
*La loi VEIL autorise l’IVG en 1975, remboursé en 1982.

« La maternité n’est noble que consciente,
et elle n’est douce que désirée… » Nelly Roussel
-
La lutte contre les violences faites aux femmes.
Les violences conjugales ont un coût estimé à 1 Milliard d'euros par an.
En 2007, en France, une femme décède tout les deux jours sous les coups de son compagnon
.
"Tout commence par des cris
et ne doit jamais finir dans un grand silence"
(campagne 2006 du conseil de l'Europe
)
- Concilier la vie familiale et professionnelle
En 1804, le code civil consacre l'incapacité juridique de la femme mariée qui de fait est une mineure et doit obéissance à son mari.
1938, une loi met fin à l'incapacité civile de la femme mariée.
2002, la femme peut transmettre son nom de famille.
2004, ce sont 369000 pères qui ont pris leurs congés maternité
.

"Dépourvue d'âme, la femme est dans l'incapacité
de s'élever vers Dieu.
En revanche, elle est en général pourvue d'un escabeau
qui lui permet de s'élever vers le plafond
pour faire les carreaux.
C'est tout ce qu'on lui demande." (Pierre Desproges)